La pollution atmosphérique

 

Les rejets aériens issus d’une centrale d’enrobé à chaud s’accompagnent d’une odeur acre de goudron qui pique la gorge et peut occasionner des gènes respiratoires et oculaires immédiates.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour tous vos commentaires et remarques, merci d’utiliser le livre d’or ci-dessus ou d’utiliser l’adresse mail suivante haltealapollution@orange.fr  pour joindre l’association

Il y a message(s) sur mon livre d'or

Ils sont composés essentiellement de vapeur d’eau mais en quantité non négligeables de HAP ( Hydrocarbures Aromatiques Polycycliques ) de faible poids moléculaire comme le naphtalène, l’acénaphtylène, l’acénaphtène, le fluorène, le phénanthrène ou de plus haut poids moléculaire (> à 4 cycles) comme le fluoranthène, le pyrène, le chrysène, le benzo(j)fluoranthène, le benzo(b+j)fluoranthène, le benzo(a)pyrène, l’indeno(1,2,3-cd)pyrène, le dienzo(ac=ah) anthracène.

 

Tous ces HAP sont des molécules dérivant du benzène.

 

Remarque : Une exposition de cinq à dix minutes à un taux de benzène dans l’air de 2% environ suffit pour entrainer la mort…

 

Dans ces fumées, on trouve aussi des dioxines/furannes (PCDD/F), des polychlorobiphényles 5PCB), des poussières fines ( susceptibles de pénétrer dans les poumons), des Composés Organiques Volatils (COV) et enfin des métaux (mercure, cadmium, arsenic et plomb.

 

Au regard des risques et du principe de précaution sanitaire, l’association dit NON au fonctionnement de cette usine !

 

 

Association intercommunale  HALTE A LA POLLUTION 

 

« Daney »

 

47430 SAINTE MARTHE